Contact

2010
02.28

Laissez-moi vos impressions !

2 Responses to “Contact”

  1. Sophie Clausier dit :

    Salut Amélie,

    C’est Sophie, on était à l’école Gambetta ensemble, dans la même classe, et ensuite au collège Chinchon mais dans des classes différentes, (sauf en Espagnol), Tu t’en souviens?… J’étais très amie avec Amel en primaire, une petite marrocaine que j’aimais comme ma soeur, et on arrêtait pas de rigoler en classe… Mme Leguinel ( « La quenelle »), notre instit’ de CM2, nous tapait la tête à coups de cahiers (pas à toi je pense :) ), et Mr Pena nous mettait des baffes (« Enlevez vos lunettes », on savait ce que ça voulait dire…). A la fin de la 3ème, pendant les vacances d’été, ma mère a eu sa mutation pour le Sud, qu’elle demandait depuis des années. Alors que pour elle c’était le bonheur total, moi le ciel me tombait sur la tête, à 15 ans je perdais tous mes amis et le garçon dont j’étais amoureuse depuis 2 ans (Fabien Wasilescyn). Il s’est déclaré juste à la fin de l’année scolaire en plus, on s’est à peine embrassé. Je n’étais pas entreprenante comme toi ! Malheureusement pour moi. Je n’ai pu dire au revoir à personne (sauf à Amel et Fabien), c’était les vacances, on a déménagé dans la foulée…

    Bref, en tout cas je me suis toujours très bien souvenu de toi, tu étais brillante (la 1ère de la classe, toujours), créative et très jolie, même avec tes cheveux courts ! Dejà à l’époque tu avais créé une association pour les chats « Les Chats moines », si je me souviens bien, avec Manon. Tu faisais des petites scenettes de theatre dans notre chambre d’hotel lors du voyage scolaire en Espagne, et des parthouses (d’enfants) entre autre… Tu avais une maturité incroyable du haut de tes 10 ans ! J’étais très admirative et je le suis encore aujourd’hui lorsque je vois ton parcours, bravo !!

    Je comprends que ça n’a pas dû être facile, au début, d’assumer  » d’oser  » faire de sa passion, son métier, alors qu’une brillante carrière intelectuelle t’attendait ! Quel courage !!! Mais je ne suis pas étonnée, tu étais une petite fille spéciale, artiste et passionnée donc tu allais avoir une carrière hors du commun et riche en émotions !!

    J’ai la même pulsion de vie et pourtant je n’ai pas ton courage et ta foi ! Mais nous n’avons pas non plus la même histoire familiale… Je persiste dans un travail qui ne plait pas, dans le commerce international, où ça parle de gros sous à longeur de journée. J’ai choisi cette voie pour le côté international, les langues étrangères et les déplacements à l’étranger mais c’est le stresse qui prend le dessus. En ce moment je me pose pas mal de questions et cherche à me ré-orienter, je me vois dans quelque chose de plus « artistique » et ton experience m’inspire !!…

    On a quelques points en commun finalement… le théâtre, la danse, les voyages et l’amour pour les chats (jusqu’à aimer leur odeur après s’être léchés…). J’ai commencé la Salsa en 1998, à Aix-Marseille, en Angleterre et en Irlande, j’étais droguée moi aussi et ai dansé régulièrement pendant 12 ans. Ensuite j’ai enchainé avec le Tango 3 ans , la Samba 2 ans et les percus afro-brésiliennes. Maintenant j’ai une nouvelle passion, la Gafiera ! Tu connais? Pour moi c’est un mélange de Samba et de Tango, ça a la grâce du Tango mais la joie de la Samba.

    Je suis tombée sur tes sites par hasard, en cherchant un club de Salsa. Je vis au Brésil maintenant à Sao Paulo, c’est pas la ville de rêve (j’aurais préféré Rio où j’ai vécu 2 ans) mais j’adore le Brésil. Tu connais l’Amerique du Sud? Ou vis-tu maintenant, à Paris ou en Chine? As-tu des enfants?

    Bon réveillon et pour 2013 je souhaite, un peu en avance, encore plein d’inspiration pour tes créations, spectacles, livres, poemes ! Quel talent Amélie!! :)

    Bise,
    Sophie

  2. amelie dit :

    Hey hello Sophie ! Ca alors, ce message vingt ans plus tard, quelle surprise !!!

    Je me rappelle très bien de toi mais plutôt en primaire en fait. Et toi tu te souviens vraiment bien de moi dis donc !!!! A deux-trois trucs près : Mme Le Guinel c’était en CE2, et mon club félin s’appelait la SPC (Société protectrice des chats, un truc vachement moins funky et recherché que « les Chats moines »… ;-) ). Et euh, tu me fais un peu peur avec ce truc de « partouzes pour enfants », j’espère bien n’avoir jamais organisé quelque chose de ce genre-là !!! :-S

    Sinon moi je fête aussi mes 14 ans de salsa, j’ai également commencé en 1998 (ça nous rajeunit pas tout ça), et je n’en ai pas vraiment fait carrière… en tout cas pas longtemps, car j’ai toujours pensé que je reviendrai vers une profession plus intello dans la trentaine (ce qui est le cas puisque je suis prof de français et que je vais commencer une thèse l’année prochaine). Même si j’enseigne encore la salsa (et la danse orientale) à mes heures perdues ! Et, beaucoup moins exotique que Shanghaï, je reviens m’installer à Montargis en 2013… on rentre tout juste d’un voyage de quatre mois (www.vasie.fr) avec mon comparse (et homme de ma vie) Yann Pagès (un Montargois lui aussi), et on ressent le besoin de se poser un peu (peut-être justement pour faire les enfants qu’on n’a pas… qui vivra verra !).

    Je dansouille vaguement le tango aussi mais je ne suis pas très douée (je déhanche trop et les talons de 9cm c’est vraiment pas pour moi !), et même si je vois très bien ce qu’est la samba gafieira je ne la pratique pas du tout. Je me suis un peu mise au lindy-hop de mon côté, moins latino pour le coup mais très sympa à danser, et surtout : j’adore la musique. Je connais le pas de base du forro aussi (pas trop de problème, c’est la rythmique de la salsa). Par contre, je ne suis (encore) jamais allée en Amérique latine hélas !!! Pour le moment j’ai surtout voyagé en Asie – au départ par « accident » et puis j’ai pris le virus… Mais un jour j’irai au Brésil, en Colombie, en Argentine et à Cuba ! ;-)

    Tu peux m’écrire ici : a.pontaillier@gmail.com, ça sera plus privé que sur le blog. Et en attendant je te souhaite un très bon réveillon plein de musique et de danse !!! Une bise montargoise.

    Amélie

Your Reply